• slide 1

    Reboisement de Mangrove ROPEM Badoudou

  • slide 2

    Reboisement de Mangrove ROPEM SIMAL

  • slide 3

    Reboisement de Mangrove à Joal Fadiouth

Pourquoi le ROPEM?

Pour lutter contre la pauvreté et la dégradation de l’environnement, les populations de la Réserve de Biosphère du Delta du Saloum et de sa périphérie, se sont organisées et ont fait recours au partenariat. A ce titre, elles ont été soutenues par plusieurs partenaires au développement dont le PMF/FEM/PNUD. Le partenariat avec ce dernier a eu des impacts très positifs sur la restauration de la mangrove et le renforcement des capacités institutionnelles des communautés villageoises. C’est dans ce contexte que le ROPEM, fruit de ce partenariat a été créé pour mettre à profit l’expérience tirée des différents projets.

Présentation

Reseau des organisations pour la protection des Ecosystémes de Mangrove (ROPEM)

Le ROPEM, dont le siège social est à Fimela, est constitué par des OCB dont la majorité a déjà bénéficié d’un projet PMF/FEM. Il est présent dans : 02 régions (Fatick et Thiès), 03 département (Fatick, Foudiougne et Mbour), 03 communes (Diofior, Sokone et Joal-fadiouth) et 8 communautés rurales (Fimela, Djilass, Bassoul, Toubacouta, Palmarin, Diouroup, Djirnda, Dionewar). Depuis sa création en Mars 2008, elle a organisé les éditions 2008 et 2009 de la célébration de l a journée mondiale de l’environnement, dont la première fut régionale et a vu la présence des autorités régionales (Gouverneur, inspecteur régional des Eaux et Forêts, Conseil régional….). Egalement, les membres du bureau du ROPEM assurent l’encadrement des nouveaux projets PMF/FEM dont les bénéficiaires sont membres et les appuient dans la rédaction de rapports. Ce qui facilite le suivi des projets par la Coordination du PMF/FEM. Le ROPEM, de par les activités de ses membres, dispose d’une importante expérience à travers l’exécution des projets PMF/FEM dont ceux mentionnés dans le tableau à droite.


Nom de l’OCB/Localisation Numéro du projet
Nom de l’OCB/Localisation Numéro du projet
CAREM de Fimela SEN 98/G012 et SEN 04/05
AVD Fimela SEN/OP3/1/ 05/10
Mboga yiff de Soucouta SEN/OP3/2/ 06/06
Mbéla gorum de Dassilamé SEN/OP3/2/ 06/07
Lissadj mandoh de Faoye SEN/OP3/2/ 06/08
Dioubo de Badoudou SEN/SGP/OP4/ CORE/07/01
Union locale des femmes de Djirnda SEN/SGP/OP4/ CORE/07/02
Thiofanne de Fayil SEN/SGP/OP4/ CORE/07/03
Nindoor Moundé SEN/SGP/OP4/ CORE/07/04
AVD Simal SEN/SGP/OP4/ CORE/07/05
Ndafafère de Falia SEN/SGP/OP4/ CORE/07/06
Sédar Diaga Senghor de Djilor Djidiack SEN/SGP/OP4/CORE/07/07
Diombo Thiang de Diofior SEN/SGP/OP4/ CORE/07/08
Fatandébaane de Joal SEN/SGP/OP4/ CORE/07/09
FELOGIE de Dionwar SEN/04/15
FELOGIE Niodior SEN/04/16

Le bureau

Madeleine

Madelaine DIOUF

Vice-Présidente

Mamadou Sarr

Mamadou Sarr

Secretaire Permanance

Fatou Sarr

Fatou Sarr

Trésorière Générale

OCB

Présentation des Organisations des Communes de Base

1-Union Local Thialande

L’Union locales des GIE de femmes de Tialane regroupe 09 structures et compte plus de deux cent membres. Elle est active dans le reboisement de la mangrove, l’ostréiculture, l’apiculture, la transformation des produits halieutiques et le petit commerce. En plus, ses membres ont suivi une formation en teinture et en alphabétisation. Cette OCB a beaucoup collaboré avec des partenaires extérieurs comme l’UICN, WAAME, AFDS et CARITAS.

2-Disso Ndangane Sambou

Le GIE DISSO est créé en 1996 et reconnu en 2006. Il est composé de 50 femmes Il est administré par un bureau (Présidente, Trésorière, Secrétaire, Vice présidente Trésorière, Secrétaire adjointe). Dans ces activités il collabore avec d’autres structures dont CAREM (reboisement mangrove et encadrement), Yungar (Microcrédit) et la « banque » de Ndangane Fop. Dix sept (17) de ces membres ont été alphabétisés en langue nationale. Les principales activités qu’il a menées dans le village depuis sa création sont :

  • Organisation d'opération set-setal(nettoyage du village)
  • Reboisement de la mangrove
  • Organisation de Foras de sensibilisation sur la mangrove
  • Vente d'objets d'art aux touristes
  • Microcredit (tontine)

3-Dioubo de Néma BAH

Le groupement Diouboo de Néma Bah est composé de 40 largement dominé par les femmes.. Ses membres sont actifs dans la collecte et la commercialisation des huitres, le maraîchage et le reboisement de la mangrove dans le cadre du projet PMF/FEM de Dassilamé sèrère

4-Union Local Djirnda

L’union locale des groupements de femmes de Djirnda est créée le 31 décembre 2002 et reconnue le 25 Février 2003. Elle constitue une fédération de tous les GIE de femmes, regroupant de ce fait toutes les femmes (520 membres) du village. Depuis sa création elle a eu à mener plusieurs activités :

  • Exploitation des fruits de mer
  • Fumage d'ethmalose
  • Reboisement de mangrove depuis 2003 (plus de 40000 propagules)
    au niveau du site de Baroo le long de kal Guissoum
  • Le petit commerce
  • Reboisement d'un bois villageois
  • Transformation des produits halieutiques
  • Alphabetisation en langue sérére

La plupart de ces activités sont menées en collaboration avec des partenaires, ONG, services techniques de l’Etat et des hommes d’affaires. C’est le Cas des Commerçants guinéens et bourkinabés qui achètent le poisson fumé aux femmes ; elles-mêmes possédant leurs propres fours. Dans ce cadre, l’UICN a soutenu le reboisement de mangrove, de même que l’ONG WAAME. Les services techniques et le relais communautaire de la communauté rurale apportent également un appui institutionnel constant. L’union locale dispose aussi d’un GEC dénommé « Diof mbaamir » qui compte actuellement 280 membres.

5-Mboolo mooy doolé de Sokone (Mboul Diamé)

Ce groupement est formé par 60 femmes de Mboul Ndiongone, un quartier périphérique de la Commune de Sokone. Boolo moye dollé a été créée 1999 GIE Mboloo Moye Dolé. Ses membres sont très actifs dans :

  • Le maraichage : ils disposent d’un périmètre horticole de 2,5 ha équipé de 2 puits
    et 6 bassins clôturé avec un mur en dur
  • La micro finance (Crédit et épargne)
  • Le petit commerce
  • Transformation fruits et légumes
  • Elevage
  • Le reboisement de la mangrove.

Les ressources du GIE proviennent des cotisations de ses membres et des revenus des activités communautaires qu’ils développent : maraîchage, vente d’anacardes. Le GIE dispose d’un compte au CMS, agence de Sokone. Il a pu bénéficier, dans le temps, d’un appui de plusieurs organismes et projets (mentionnés ci-dessus) ce qui constitue une importante expérience dans le domaine du partenariat. Il GIE a une grande capacité de mobilisation des membres et collabore avec les autres structures de la ville (ASC, d’autres GIE des femmes de sokone).

6-Nindoor de Moundé

Le groupement Nindoor est constitué uniquement de femmes. Cependant dans le cadre des activités de développement qu’elles mènent dans le village, il collabore avec les autres structures du village ; en particulier le CVD très actif dans l’écotourisme et l’apiculture. Le GIE Nindoor s’est impliqué dans de nombreux projets dont la riziculture avec le soutien de CARITAS, l’alphabétisation, la construction de claies de séchage avec la FAO et surtout le reboisement de la mangrove, l’écotourisme et l’apiculture en partenariat avec l’UICN et la JICA. C’est donc une OCB très expérimentée en matière de lutte pour la préservation des écosystèmes de mangrove. A noter que les femmes du village ont un GEC.

7-Kayra Kaffo de Béttenty

Le groupement « Kayra Kaffo » est créé le 26. 07. 2002. Elle compte 156 membres, toutes des femmes. Cette OCB s’est beaucoup impliquée dans le développement du village à travers plusieurs activités dont les plus remarquables sont : le reboisement, l’organisation de journées culturelles, le nettoiement du village (set setal), la création d’une structure de MicroFinancement (GEC) avec l’appui de l’UICN, la récolte et la commercialisation des fruits de mer, et l’alphabétisation de la majorité de ses membres en mandingue. La plupart de ses réalisations sont menées en collaboration avec les autres OCB du village, notamment Yirwaa, Fodé Kolong, Kawaati, Soukoto et l’ASC des jeunes. D’ailleurs celles –ci vont participer aux activités du projet, d’où une mobilisation attendue d’au moins 600 personnes. Kayra Kaffo a aussi une longue expérience dans le domaine du partenariat (UICN, CEREM..)

Liste des OCB

STRUCTURES LOCALITES
STRUCTURES LOCALITES
CLCOP DJIRNDA
POINTE DE SANGOMAR PALMARIN
CLCOP BASSOUL
GIE THIOFFANE FAYIL
GPF BASSOUL
GIE FAATA NDEBANE JOAL
GIE SEDAR DIAGA SENGHOR DJILOR
DIOMBO THIANG DIOFFIOR
NGUMNOOYO NJAL BASSOUL
NDAFFAFE FALIA
FELOGIE DIONWAR
DONACALLE BASSOUL
UNION LOCALE THIALAND
LILLSADJI MANDOH FAOYE
AVD SIMAL
AVD FIMELA
GIE NINDOOR MOUNDE
GIE DISSO NDANGANE
GIE NDANGANE ACTION NDANGANE
DIAMO NDIAYE THIALAND
SERIGNE WALO BASSAR
DIALE DIEGUE BASSAR
CAREM FIMELA
AMP BAMBOUK SOUCOUTA
DIOUBO BADOUDOU
BOGAYIIFF SOUCOUTA
MBELA GOROUM DASSILAMI
GIE DES FEMMES BETENTY
GIE AND JEF SOUROU
GIE DES FEMMES NEMA BAH
UNION LOCALES DES FEMMES DJIRNDA
GIE DES FEMMES NDIEMOU
GIE MBOOLO MOY DOOLE MBOUL DIAME
GIE DES FEMMES DE NDAGANE SOKONE SOKONE
FELOGIE NIODIOR NIODIOR
GIE DES FEMMES DE SANGAKO SANGAKO
GIE DAHAR ROCKY NIASSE MEDINA
GIE MBOGA YIFF SANDICOLI
UNION LOCALE DES FEMMES DE MISSIRA MISSIRA

Gallerie Photo

Vidéos


Contact


Map